5 illusions de bonheur


La quête du bonheur nous porte parfois vers les sombres chemins de l’illusion.

Qui n’a jamais été porté par l’idée, que la satisfaction des désirs soutenus par l’imaginaire collectif, étaient les symboles du bonheur.

Qu’en est-il de cette idée que :

Le corps s’habitue aisément aux illusions

Nous tombons aisément dans la croyance que certaines illusions sont la source de notre bonheur, et viennent nous convaincre de leurs importances.

dollar

  • L’argent

Celui qui fait tourner le monde, qui dicte le rythme de nos journées, et se retrouve adulé, porté tel un Dieu, est bien la source de nos illusions.

Si nous nous posions la questions de l’origine de tous nos maux, qui ruine notre bonheur, n’est-ce pas notre relation avec l’argent ?

Ce qui ruine notre bonheur, c’est la quête incessante, celle de l’accumulation de richesse.

L’excès appelle l’avarice et repousse les limites de l’envie, celle de posséder davantage, d’accumuler encore, et toujours plus.

l’argent ne fait pas le bonheur

Toutefois, il faut savoir qu’il existe une limite au delà de laquelle cette expression s’applique.

En effet, une étude (en anglais et pour la population américaine) de l’Université de Princeton (USA) a démontré qu’en dessous d’un certain seuil, les difficultés de la vie affectaient davantage la satisfaction que nous avons de notre vie, et donc de notre bonheur.

Au delà de ce seuil, la quantité d’argent détenue n’influe plus, ou très peu, sur la perception que nous avons des aléas de la vie.

Ainsi, le présupposé selon lequel gagner plus d’argent rend heureux, est une illusion qui ruine les fondements du bonheur.

Qui n’a pas tout perdu, et découvert, telle une épiphanie, que la quête incessante de l’argent assombrissait notre lumière, qui devrait rayonner de notre coeur.

pomme

  • Le sexe

Notre relation au sexe, et non la pratique elle-même, ruine également notre bonheur.

En effet, il est bon, agréable et tellement salvateur de se perdre dans les bras de son autre qui comble nos vies.

Il est la fondation des couples heureux, lorsque l’écoute, le partage, et l’imagination commune, mêle la complicité au plaisir des sens.

C’est le vice. L’excès de sexe, qui ruine l’être et le bonheur.

Pour certains il est un but à atteindre, pour d’autres il est le moyen d’accéder à la possession, et certains en sont malades.

Lorsque nos actes sont dictés par le sexe, l’illusion du bonheur prend rapidement la forme d’un vice incontrôlable qui ruinera irrémédiablement le bonheur d’une, et parfois plusieurs personnes.

Le sexe devrait être un plaisir partagé et non simplement consommé.

Suivons alors ces recommandations :

  • se concentrer sur la relation amoureuse plus que l’acte,
  • développer des interactions quotidiennes positives faites de compliments et d’attentions particulières,
  • créer une atmosphère propice (bougies, musique etc),
  • vivre la variété comme source de découvertes partagées,
  • se concentrer sur les sensations et le plaisir de l’autre,
  • développer une attitude positive (la méditation Metta peut aider)

aigle

  • Le pouvoir

Il vaut mieux être craint plutôt qu’aimé. Nicolas Machiavel

Machiavel semble avoir façonné notre monde par sa pensée, où prime la force, la tromperie, la ruse et la manipulation, pour arriver à ses fins.

Quelle erreur manifeste !

N’est-il pas entouré de suspicion celui qui règne par le pouvoir ?

Quels actes malhonnête auraient été mis en oeuvre par cette personne, pour accéder à cette fin si temporaire, qu’est la captation du pouvoir; celui de régner sur les Hommes.

Que reste-t-il à celui qui a obtenu le pouvoir, puisque son bonheur résiderait dans cette finalité.

Avoir davantage de pouvoir, jusqu’à régner sur tous les Hommes.

Cette quête pourrait être un fantasme de l’égo, surdimensionné, mais la recherche de cette satisfaction, est évidemment une illusion de bonheur.

Pourquoi ?

Car le bonheur réside :

  • dans l’action, et non dans la finalité,
  • dans l’expérience, et non dans la possession.

Toutefois, le bonheur dans le pouvoir pourrait se matérialiser par l’exercice vertueux de celui-ci, alors l’action positive sur la société augmenterait le bonheur du monde, or cet exercice du bonheur, se nomme la souveraineté divine.

Notre monde semble pourtant bien différent.

Pour corriger nos attitudes, et exercer avec bienveillance le pouvoir dont nous pourrions disposer, il faudrait :

  • conseiller, au lieu de reprocher,
  • mettre en avant ses équipes, au lieu de les laisser agir dans l’ombre,
  • partager, au lieu de dissimuler,
  • coopérer, au lieu d’isoler,
  • donner, sans rien attendre en retour,
  • agir avec justice et honnêteté, et non avec malveillance,
  • faire confiance, au lieu d’instaurer un climat de méfiance.

magazine

  • La notoriété

Si la bonheur devrait résider dans la perfection; la notoriété, reflet d’une forme de perfection, serait-elle une illusion, ou le véhicule du bonheur ?

Dans la vidéo ci-dessous (en anglais – dites en commentaire si vous souhaitez une traduction), certaines personnes, connues, s’expriment sur le sujet.

Il en ressort que la notoriété et la richesse :

  • ne nourrissent pas l’âme,
  • n’apportent pas l’amour,
  • n’apportent pas l’amitié,
  • ne remplacent pas la famille,
  • renient notre personnalité,
  • ne donne pas de sens à notre vie,
  • est contre notre nature.

Alors :

  • oublie les likes et les commentaires des réseaux sociaux, et exprime toi sans filtre,
  • ne cherche pas à plaire, mais sois authentique,
  • ne modère pas ton attitude, et tes pensées, pour correspondre aux normes sociales, mais exprime ta personnalité, sans mesure,
  • sois cette étincelle qui pétille au fond de toi et qui n’attend qu’une chose, s’exprimer avec joie.

beaute

  • La beauté

Les standards de la beauté physique sont ici les principales illusions de bonheur, car elle entraine des pratiques que nous connaissons :

  • à l’excès, la chirurgie esthétique,
  • à moindre mesure, l’usage des filtres des applications sociales, notamment.

C’est bien pour correspondre à une image que nous nous faisons du beau, que nous tentons de corriger par tous moyens, certains aspects de notre corps, de notre image.

Lorsque cela mène vers une vie plus saine, cette attitude est positive. Alors fais du sport, pratique la méditation, le yoga, et mange sainement.

Toutefois, lorsque la quête d’une beauté illusoire pousse à modifier avec violence le corps, par le biais de la chirurgie, il est une tristesse que nous constatons.

C’est un mal être profond qui guide la modification d’un corps, à l’excès.

Cet acte peut mener vers une négation complète de notre héritage.

Notre corps est le fruit d’une histoire, d’un patrimoine, celui de notre famille, qui nous a légué nos gènes.

Nous pouvons nous améliorer grâce à une vie plus saine, plutôt que d’user de la science pour satisfaire notre égo (à l’exception des cas médicaux manifeste).

Nous avons tous en nous, la beauté de l’univers.

étoile

Nous sommes des étoiles qui avons choisi de nous incarner sur Terre.

Alors, cessons de nous comparer et vivons la vie réelle, expurgée de toutes illusions de bonheur.

Le vrai bonheur est en soi, et il rayonne avec chaleur.

 

Love&Happiness


Crédits photos :

Image à la Une : Bord de plage aux Seychelles par Greg

Money : Photo by Vitaly on Unsplash

Apple : Photo by Roksolana Zasiadko on Unsplash

Hawk : Photo by Patrick Brinksma on Unsplash

Vogue : Photo by Charisse Kenion on Unsplash

Graffiti : Photo by Annie Spratt on Unsplash

Étoile : Photo by Kristopher Roller on Unsplash

Publicités

Exprimez vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s