8 besoins qui éloignent du bonheur


Nous savons que le bonheur est parfois une quête, qui peut guider vers des chemins tellement éloignées de ce qui est la source du bonheur.

Nous avons tous des attitudes, qui sont issues de notre conditionnement, de notre enfance et de notre adaptation à la société.

Toutefois, ces attitudes trouvent leurs sources dans la satisfaction de besoins, qui sont autant d’occasions de réduire notre bonheur.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle permet de lire nos actes, et de comprendre qu’en les interprétant au rythme de nos coeurs, nous avons le pouvoir de provoquer notre propre bonheur.


  • Le besoin de prouver sa valeur

Nous avons été éduqués dans la croyance que notre valeur dépend de notre succès, et que ce succès, doit être reconnu par nos pairs.

Ainsi, nous essayons de le prouver dans notre carrière, nos relations, et notre vie…

Néanmoins, notre valeur ne dépend pas de l’épaisseur de notre carnet d’adresse ou de la santé de notre compte bancaire, ni même de notre salaire.

La valeur de chacun est tellement éloignée de ces considérations.

Tu es parfait(e) et tu n’as pas besoin de le prouver.

  • Le besoin de plaire

Nous sommes gouvernés par la peur de l’exclusion (de la famille, du groupe, de la société).

Aussi, nous luttons pour correspondre aux archétypes sociétaux.

Mais, nous sommes tous différents !

Vouloir plaire, c’est vouloir ressembler à tout le monde.

C’est nier notre originalité profonde !

Ose la différence, sois rebel(le) et même étrange, sois toi même !

Fais ce que tu crois être bon et fais ce que tu souhaites, sans jamais te préoccuper de ce que chacun pourrait en penser !

  • Le besoin d’aider les autres avant soi

C’est un véritable non sens puisque tu ne peux donner aux autres plus que tu ne possèdes.

Agis pour réaliser tes rêves, puis ensuite, si tu le souhaites, occupes toi de celui des autres.

palmiers

  • Le besoin d’être parfait

Le perfectionnisme ne te protège pas, il te ralenti dans l’action.

Prends des risques au lieu d’écouter cette voix qui te pousse à toujours reculer.

Tu as un rêve, un projet ? Ecris le maintenant. Oui, maintenant.

C’est fait ?

Alors maintenant, réalise la première action qui mettra en oeuvre ton projet (passe un appel, écris un email, rencontre des partenaires etc.).

Oui, fais le, maintenant ! Tu ne le regretteras pas et apprendra une chose, la recherche constante de perfection avant l’action entraine, l’inaction.

  • Le besoin de travailler dur

Nous sommes très souvent orientés à nous dire que nous sommes fainéants, que nous ne travaillons jamais assez, que nous devons travaillez plus, parfois pour gagner plus…

Réinvente ta perception du travail.

N’as tu jamais remarqué que tu es plus efficace lorsque tu cesses de te marteler cette violence mentale !

Il est important de faire des pauses, de demander de l’aide, de se donner le temps de se recharger.

Arrête de travailler dur, travaille intelligemment !

Oubli aussi cette quête obscure, de l’accumulation d’argent.

Le travail n’est pas le gain. Mais nous avons été formatés pour le croire.

Le travail est la création, la rencontre, et tout ce qui contribue à l’amélioration du monde.

Arrête de travailler dur, travaille intelligemment !

  • Le besoin de contrôler

Tenter de tout contrôler est épuisant, et surtout, impossible !

La seule chose qui ne change jamais c’est bien le changement…

Quelle impossible mission, que de vouloir dompter le flot de l’océan.

Au lieu de dépenser tant d’énergies pour contrôler, pourquoi ne pas l’économiser ?

Pourquoi vouloir également à tout prix, imposer son point de vue ? Toutes les opinions sont à considérer, et les plus riches d’entre elles sont souvent les plus silencieuses.

Écoute ce silence qui pèse dans les regards de ceux que tu tentes de convaincre, à tout prix, du poids de tes opinions.

Laisse venir, lâche prise, et adapte toi aux mouvements de la vie.

  • Le besoin de sécurité

La sécurité s’entend largement : emploi, santé, logement, protection physique.

Ce besoin est fondamental, et guide nombre de nos actions.

Il guide également la marche du monde.

Toutefois, le monde est abreuvé de sombres nouvelles, qui nous pousse vers cette quête croissance de sécurité.

Or, cette sécurité nous renforce dans notre perception d’un monde qui absorbe notre bonheur.

Certaines sécurités sont fondamentales, et doivent le rester, mais tout ne doit pas être sécurité.

Laisse libre l’expression de la vie, et cesse de refuser l’action au profit de la sécurité.

  • Le besoin de satisfaction des désirs

Satisfaire les désirs les plus profonds, et parfois les plus superficiels, est ce qu’il y a de plus agréable.

Elle provoque la joie, le plaisir, l’enthousiasme, et même la plénitude.

Mais l’excès est à fuir.

La recherche constante de satisfaction du plaisir provoque des décharges d’adrénaline, dont les doses doivent sans cesse être plus fortes.

Cette quête mène parfois à réaliser des actes qui provoquent une joie, ou un plaisir éphémère, puis sa contrepartie désagréable, le dégoût, le manque, l’envie de posséder encore, et parfois plus.

Alors, contente toi de ce que tu as, et n’envie pas ton prochain. 

Apprends à t’émerveiller simplement. La vie offre de plus grandes expériences que la possession.

Love&Happiness

the sign you are looking for


Crédits photos

Image à la Une :Photo by Tom Barrett on Unsplash

Palmiers : Photo by David Clode on Unsplash

The sign you are looking for : Photo by Austin Chan on Unsplash

Publicités

Exprimez vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s