Oslo protège ses abeilles


Oslo protège ses abeilles.

Oslo a inauguré une « route » pour les abeilles, la première au monde, afin de sauver les abeilles.

Selon l’IUCN, qui recense les espèces en dangers, les abeilles meurent par milliers et seraient en voie de disparition – LIEN sur le site de la Commission Européenne.

Les principales causes de la disparition des abeilles.

  • Les pesticides : Il faut savoir que certains insecticides ont été interdit en France, à cause de leurs effets mortels sur les abeilles, c’est le cas des insecticides qui répondent aux doux noms de Gaucho, Régent, Cruiser.
  • Les parasites : Le champignon Nosema Ceranae et l’acarien Varroa destructor, affaiblissent les colonies.
  • Les maladies : Le virus dit de la « paralysie chronique des abeilles » – CBPV pour Chronic Bee Paralysis Virus – est capable de décimer des colonies entières.
  • Les champs électromagnétiques : Les effets ne sont plus à démontrer, a fortiori lorsque l’on sait que les abeilles, comme nombre d’animaux, s’orientent grâce au champ magnétique de la Terre (un article ICI pour en savoir plus) alors que les champs électromagnétique créés par l’homme (antennes utilisées pour la transmission des signaux radio, téléphonique etc.) viennent perturber la perception des animaux.
  • La baisse des ressources alimentaires : Les abeilles ont besoin d’une grande diversité de plantes, or nous avons grandement modifié le paysage, notamment au profit d’une agriculture, qui prive les abeilles de leurs ressources.
  • Les OGM : Leurs méfaits sont pour le moment limités aux USA, Brésil et en Inde; la France ne voit pas encore ses champs envahis…
  • Le frelon asiatique : C’est un redoutable prédateur d’insectes, qui lui vaut d’être classé, depuis 2012, par le gouvernement, parmi les espèces exotiques envahissantes et nuisibles à l’apiculture.
  • Le changement climatique : Les variations fréquentes et soudaines de température et, de la météo en général, les affecte grandement.
  • L’érosion des espaces naturels : Les villes et les espaces d’agriculture intensive remplacent la nature. Les jardins sont faits de pelouse et de pesticides, plutôt que de fleurs qui poussent, naturellement. Tout ceci prive les abeilles de leur unique source de protéine, le pollen…

Les conséquences de la disparition des abeilles.

  • 35% de ce que nous mangeons provient directement des abeilles.
  • 85% des plantes que nous cultivons repose sur la pollinisation par les abeilles.

Au delà des mots, la vidéo ci-dessous illustre parfaitement la situation :

L’idée géniale des Norvégiens pour sauver les abeilles.

Comme les villes empiètent sur la nature, les abeilles n’ont plus les moyens de se nourrir.

C’est l’une des raisons pour lesquelles, elles meurent par milliers, dans nos villes, dans l’indifférence la plus globale.

L’Oslo Garden Society a donc décidé de créer une « route » le long de laquelle, des fleurs, dont le nectar est particulièrement apprécié par ces animaux, ont été plantées sur les toits et les balcons de la ville.

http://www.florenceweiser.com
http://www.florenceweiser.com

Cette opération a été rendue possible, grâce à la participation et la collaboration de la municipalité,  des associations et surtout, des particuliers, qui ont acceptés d’agir pour la protection de cette espèce.

Nous sommes un tout,  au sein duquel, ignorer la disparition de l’un, engendrera la perte de tous.

En parallèle, une application a même été créée par l’association Biby – Bee Town –  afin de découvrir les zones où il existerait un risque, pour les abeilles, de manquer de nourriture.

Les citoyens sont ainsi appelés à créer des zones de ravitaillement pour les abeilles.

C’est en participant à corriger les erreurs passées, grâce à des solutions innovantes, que nous pouvons sauver, ce que nous croyons perdus.

Aujourd’hui, toi aussi, tu peux participer à la sauvegarde de cette espèce, essentielle à la survie de tous :

  • plante des fleurs à nectar,
  • n’utilise pas de désherbant, ni d’insecticide,
  • laisse la nature vivre dans ton jardin,
  • ne chasse pas cette abeille qui vient partager ton repas.

Pour que le mal triomphe, seule suffit l’inaction des hommes de bien – Edmund Burke

Pour aller plus loin : Audit économique sur la filière apicole française ICI

Love&Happiness

nature by Erik Drost


Source :

Article en norvégien ICI

Article en anglais ICI

Publicités

Une réflexion sur “Oslo protège ses abeilles

Exprimez vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s