Quand le contact physique devient thérapie


Les bienfaits insoupçonnés des câlins, ou quand le toucher devient thérapie.

La câlinothérapie est l’apport de réconfort et de sécurité, par l’intermédiaire du toucher psychoaffectif.

Le contact physique n’est pas seulement agréable, c’est un besoin physique, physiologique et psychologique. (1)

Il a été prouvé que les câlins : (2) et (3)

  1. boostent la production de l’ocytocine,
  2. réduisent les effets négatifs du cortisol,
  3. réduisent la pression sanguine,
  4. renforcent le système immunitaire,
  5. créent immédiatement un sentiment de sécurité et de confiance,
  6. boostent la confiance en soi,
  7. relachent les tensions musculaires,
  8. encouragent la compassion,
  9. nourrissent l’amour,
  10. connectent au moment présent.

Mais quels sont les effets pour le corps, de l’ocytocine et du cortisol ?

Nature
Crédit: Betka Demaniova

Le cas de l’ocytocine.

L’ocytocine est une hormone dite miraculeuse, que nous sécrétons tous, sans discrimination.

Ses effets chez l’homme et la femme :

  • développe la confiance,
  • développe l’empathie,
  • développe la générosité,
  • favorise la sexualité, cette hormone a un rôle sur l’orgasme,
  • favorise le lien conjugal et social,
  • favorise une résistance anti-stress.

Ses effets supplémentaires chez la femme :

  • favorise le comportement protecteur vis à vis de ses enfants,
  • favorise l’attachement affectif.

Ses bienfaits récemment découverts :

  • Dans les cas d’autisme.

Il a été découvert que les autistes ont des taux abaissés d’ocytocine.

Ainsi, la prise de cette hormone par des adultes atteints du syndrome d’Asperger a permis d‘améliorer leurs compréhensions de la teneur émotionnelle d’un message. (4)

  • Dans le cas de phobie sociale.

La phobie sociale est la crainte exagérée d’un regard critique sur soi, en société.

L’administration d’ocytocine à des adultes souffrant de phobie sociale a engendré une diminution de cette crainte, face à des visages pourtant menaçants. (5)

L’administration d’ocytocine à de mêmes adultes, souffrant de phobie sociale, mais qui suivent une thérapie comportementale, a amélioré leurs évaluations positive de soi. (6)

  • Dans le cas de dépression.

L’ocytocine est une hormone anti-stress.

Or il semble que cette hormone varie de façon inversement proportionnelle au cortisol, qui a tendance à avoir un taux très élevé dans les cas de dépression. (7)

Il faut aussi savoir que cette hormone est inhibée par les effets de la morphine et, les opiacées.

La recherche du plaisir synthétique éloigne donc du plaisir et du bonheur véritable…

Crédit: Pawel Szenk

Le cas du cortisol.

  • Le cortisol est une hormone sécrétée par le corps, notamment lorsque nous vivons une situation stressante.

Cette hormone permet alors de maintenir le taux de glucose dans le sang, pour nourrir les muscles, le coeur, le cerveau, lorsque nous vivons une situation de stress prolongée.

Elle permet donc d’affronter ou de fuir, plus longtemps et plus vite.

Le cortisol est la manifestation des mécanismes primaire de survie.

  • Cette hormone est également sécrétée par le corps, selon le rythme dit, circadien, qui est le rythme biologique du corps sur une période de 24 heures.

Ainsi, naturellement, le taux de cortisol est au plus haut le matin, au réveil, puis diminue au fur et à mesure que la journée avance.

Elle permet la régulation des glucides, des lipides, des protides, des ions et de l’eau dans le corps, pour limiter une éventuelle variation de l’équilibre physiologique de l’organisme.

Or, le cortisol a pour effet  :

  • d’envoyer au cerveau un message qui augmente l’appétit pour des aliments dits de « consolation » tel que le sucre, l’alcool etc.,
  • d’envoyer le message, aux cellules graisseuses, de stocker plus de graisse et d’en brûler moins,
  • bloque l’action de l’insuline, ce qui augmente les sensations de fringale,
  • d’influer sur la sérotonine et provoquer un sentiment de dépression,
  • d’agir sur l’hormone de croissance et provoquer une perte musculaire et un gain de masse grasse.

Par conséquent, décupler l’ocytocine permet de réduire drastiquement le cortisol.

Si le toucher et les câlins permettent d’augmenter le taux d’ocytocine dans le sang, alors, cette hormone du bien-être est la solution à nombre de maux de notre société.

Crédit: Kati Tomas
Crédit: Kati Tomas

La câlinothérapie, thérapie de l’amour.

Notre société nous sépare de notre nature profonde, celle dont le besoin de lien social se manifeste aussi, par le contact physique.

Devant la peur, la phobie et ces peurs irrationnelles, nous fuyons le contact.

Réhabiliter le contact physique, le toucher, dans une société qui prône, la relation virtuelle et l’éloignement physique, est presque un acte de résistance, voir d’héroïsme, à l’instar de la campagne FREE HUGHS:

Or, la société a besoin de héros, elle souffre de cette absence et de ses carences affectives.

Il te suffit d’accueillir l’autre avec chaleur, bienveillance et gratitude, de coeur à coeur, pour simplement, se prendre dans les bras, s’abandonner, puis entrer en connexion.

Dans notre société, le toucher est connoté. Il est sexuel, médical ou paramédical. Il est codifié et parfois, réglementé…

Parfois, nous touchons pour créer un lien et, souvent, pour de mauvaises raisons, afin de posséder celui ou celle avec qui nous sommes en contact.

Pourtant, le contact est souvent bienveillant. Il est un message simple, celui d’entrer en contact.

Qui n’a d’ailleurs jamais ressenti cette douce sensation de bien-être, après avoir reçu un massage, prodigué par une professionnelle, qui ne cherche que notre détente?

Notre corps a véritablement besoin de ce contact bienveillant.

C’est peut être la raison pour laquelle il a été découvert qu’un bébé qui est touché, massé, aura un meilleur développement, une meilleure résistance au stress et une meilleure conscience de soi (8).

Toucher soulage même la douleur (9).

Toucher n’est autre qu’exprimer l’amour inconditionnel.

Au delà des mots, l’étreinte manifeste l’amour, qui manque à l’Homme d’aujourd’hui.

A kiss is just a kiss, a sigh is just a sigh

but a touch can change your life.

Finalement, tout comme le bonheur, la santé du corps dépend de celle du coeur.

Love&Happiness


(1) The Hug Therapy book, Kathleen Keating, ISBN 1568380941

(2) et (3) Les effets d’un câlin sur les hormones, étude conduite par Grewen, Karen M. PhD; Girdler, Susan S. PhD; Amico, Janet MD; Light, Kathleen C. PhD (abstract et étude en anglais).

(4) Les effets de l’ocytocine sur la compréhension émotionnelle d’un message par un autiste, étude conduite par Hollander E, Bartz J, Chaplin W, Phillips A, Sumner J, Soorya L, Anagnostou E, Wasserman S (abstract en anglais).

(5) L’Ocytocine atténue le sentiment de peur dans le cadre de syndrome de phobie sociale, étude conduite par Labuschagne I, Phan KL, Wood A, Angstadt M, Chua P, Heinrichs M, Stout JC, Nathan PJ (abstract en anglais).

(6) Les effets de l’administration de l’ocytocine à des patients suivant une thérapie comportementale, étude conduite par Guastella AJ, Howard AL, Dadds MR, Mitchell P, Carson DS (abstract en anglais)

(7) La variation des taux d’hormones du stress chez les patients atteints de dépression sévère, étude conduite par van Londen L, Goekoop JG, van Kempen GM, Frankhuijzen-Sierevogel AC, Wiegant VM, van der Velde EA, De Wied D (abstract en anglais).

(8) L’importance du toucher dans le développement de l’enfant, étude conduite par Evan L Ardiel, MSc and  Catharine H Rankin, PhD (abstract en anglais).

(9) Le pouvoir du toucher pour soulager la douleur, actualité de la Commission Européenne (extrait en français)

Publicités

10 réflexions sur “Quand le contact physique devient thérapie

    1. Je te remercie pour ton commentaire, qui me touche.

      Tu sais, même si l’on peux sentir au fond de nous, un manque de contact, nous avons toutefois le potentiel de diffuser, sans limite, l’amour qui rayonne dans nos cœurs. Il suffit d’ouvrir les bras et, d’accueillir avec un sourire…

      Tu peux créer un nouveau présent, en ouvrant tes bras, à tes enfants et tous ceux que tu aimes. Tu combleras alors le manque, en offrant tout ton amour, et en le partageant.

      Qu’en penses-tu ?

      Je te souhaite tout le bonheur du monde.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, j’ai effectivement trouvé une autre manière de diffuser mon amour , un dérivatif …mais je sais que le mot  » je t’aime » est difficile à leur dire et que le câlin ( même si ils sont grands maintenant) leur a manqué et pourtant ils me font l’hommage de me dire que je suis une merveilleuse maman…!!!:-)

        J'aime

Exprimez vous.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s